Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Narbonne, Plages audoises. Tourisme. Animations.

Gruissan Autrefois

Dernière mise à jour : le 22/02/2021.

Ajout : Photos

Gruissan Autrefois.
  • Toponymie.

Gruissan tire son nom de Grau (« estuaire » ou « chenal » en occitan, du latin « gradus » signifiant « pas, degré » ou du gallo-roman d'origine gauloise « grauus » signifiant « grève, rivage sablonneux, plage »). Les graus de l'étang de Gruissan, de l'étang de Mateille et de l'étang du Grazel sont situés dans la commune, celui de l'étang de l'Ayrolle, appelé le Grau de la Vieille Nouvelle, sépare la commune de Gruissan de celle de Port-la-Nouvelle au sud. Ces graus expliquent l'absence de route littorale longeant la mer. Dans l'antiquité, la morphologie des zones côtières était différente, l'estuaire de l'Aude se déversait dans la zone des étangs actuels qui servait d'entrée au port de Narbonne avant son ensablement.

Infos issues de Wikipédia.

 

  • Histoire :

D'importants témoignages d'un habitat préhistorique ont été découverts en 1866 dans la grotte de la Crouzade. Classé monument historique, le site a fait l'objet de nombreuses campagnes de fouilles.

Durant l'Antiquité l'histoire de Gruissan est mal connue. À la place du village actuel n'existait qu'un rocher dépourvu d'habitations et de sources d'eau potable. En revanche, certaines recherches concluent à l'existence de zones portuaires à Tintaine, le Bouis et sur le rivage sud de l'ile Saint-Martin, associées au complexe portuaire de la Narbonne antique, Narbo Martius, l'un des plus grands ports antiques du golfe du Lion. Un accès pour les galères au port de Narbonne passait probablement à proximité du rocher de Gruissan.
À compter du Moyen Âge, l'histoire de Gruissan est intimement liée à l'archevêque de Narbonne, qui était le seigneur de Gruissan et à son château situé sur une butte calcaire qui, à l'époque romaine, émergeait de la mer et constituait un haut lieu de défense stratégique du port de Narbonne.

Toutefois la première mention officielle du château de Gruissan apparaît en 1084 dans un acte signé conjointement par le seigneur de Gruissan et l'archevêque de Narbonne. Durant les XIe siècle et XIIe siècle (Haut Moyen Âge), le château constitue un lieu de protection de la population locale face aux nombreuses incursions de pirates. Durant toute la période du Moyen Âge et de la Renaissance, le château sera successivement agencé et renforcé par les archevêques de Narbonne. Le fort devient une forteresse convoitée et le théâtre de luttes sanglantes durant la Croisade des albigeois au XIIIe siècle, et pendant les guerres de Religion, au XVIe siècle, le château est même pris par les troupes de Montmorency. De ces affrontements, le château et le village ressortent dévastés. L'abandon du château débute au XVIIe siècle sur les ordres de Richelieu et il sert alors de carrière de pierre pour reconstruire le village qui l'entoure, à ses pieds.

Les nombreuses ruines qui subsistent au sommet de la butte sont classées en tant que monument historique en 1948. Restauré et consolidé pour être rendu accessible et mis en valeur, le château est aujourd'hui un lieu très fréquenté par les touristes et il est devenu le symbole du village.

Au XIIIe siècle sept familles se sont installées à Gruissan et leurs descendants y étaient encore au siècle dernier. Les ancêtres des Gruissanais étaient pour la plupart des marins, certains d'entre eux ont été enrôlés au XVIIIe siècle dans la Marine et participèrent à la guerre d'indépendance des États-Unis et plus tard, entre autres, à la campagne d'Égypte.

La fin du XXe siècle marque un nouveau tournant crucial pour Gruissan, avec la construction, dans le cadre de la mission interministérielle d'aménagement touristique du littoral du Languedoc-Roussillon, d'un port de plaisance moderne. Aujourd'hui Gruissan est la principale station balnéaire du département de l'Aude.

Infos issues de Wikipédia.

Il était une fois le Port de Gruissan

 

  • Fin du XIXe et début du XXe

Quelques familles de Narbonne et des alentours, avant les vendanges, venaient avec une charrette tendue de toiles (les bourounes) et s’installaient sur la plage pour quelques jours. Mais les tempêtes, les coups de mer des hivers mettaient à rude épreuve ces constructions sommaires, les emportant régulièrement. Les bâtiments sur pilotis résistent mieux et se pérennisent au fil des ans ; ils sont occupés durant l’été.

Infos issues de Wikipédia.

Photos de cette période :
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
  • Années 1920

Gruissan-Plage connaît un développement important ; on observe un phénomène de « cabanisation » sur la plage. La commune rachète à l’État, en 1923, les lais de la mer (ce que la mer couvre en hiver et découvre en été). La commune percevant une taxe pour la jouissance des chalets (une des premières taxes de séjour) décide en 1928 de bâtir, sur un terrain non inondable, un lotissement de 57 lots et passe les premiers contrats sous forme de location. Le confort est rudimentaire et le ravitaillement en vivres et en eau douce se fait chaque fin de semaine avec le retour des hommes et leurs charrettes.

Photos de cette période :
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
  • Années 1930

Estivants et Gruissanais parlent de « la station » et la désignent sous ce nom désormais connu : Gruissan-Plage. Les locaux profitent des vertus liées aux bains de mer, en vogue à cette époque. Le photographe Claude Fagedet disait : « L’eau de mer et le sable remplaçant savon et détergent pour se laver le corps et faire la vaisselle ».

Photos de cette période :
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
  • L'après-guerre

Gruissan-Plage à l'après-guerre voit l'intervention de l’urbaniste-architecte Fagard qui propose une implantation nouvelle des constructions en les disposant en quinconce, à 45° par rapport à la ligne de bord de mer, ménageant ainsi le maximum de vue sur la Méditerranée. En 1947, la commune au titre des dommages de guerre peut envisager la reconstruction des chalets. Le plan de la station est établi par un urbaniste de Paris, R. Coquerel, qui justifie et énonce les principes de disposition permettant une meilleure orientation des pièces d’habitation. « Le vent prédominant Nord-Ouest ou Cers représente 66 % de la totalité des vents, et la plage n’est protégée par aucun accident de terrain » et il faut aussi tenir compte de l’orientation ouest qui occasionne de très fortes chaleurs. « Des constructions dont une diagonale serait orientée N.O – S.E. répondraient au mieux à ces conditions ». Les rangées de chalets situés en deuxième et troisième rangs ont ainsi une vue sur la mer et la plage. « Les dents de scie » (principe cher à l’architecte Le Corbusier) allongent la longueur du front de mer et permettent aussi sa protection.

La moitié des chalets de Gruissan ont été construits par une société haute-savoyarde, la société Pécou. Préfabriqués en Haute-Savoie, ils ont été ensuite assemblés sur place. Ils étaient entièrement en bois, sauf les ferrures des volets, bois à petites sections assemblées pour obtenir les portées, ces chalets se révéleront être les plus durables des chalets construits. En 1982 il y en avait encore 700 sur le site.

À partir des années 1950, les chalets ne sont plus adaptés au confort moderne, ils n’ont ni eau, ni lumière et sont équipés d’une cuisine pour seule commodité. Les WC sont communs et installés près des parkings rejetés en arrière de la plage. Quelques commerces alimentaires durant la saison estivale et cinq cafés-restaurants animent la station. L'eau potable et l'électricité n'arrivent à Gruissan-Plage qu'en 1955.

Photos de cette période :
Années 1950.
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Années 1960.
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
  • Gruissan-Plage à l'épreuve des projets de réaménagement de la côte languedocienne

En 1964, en pleine période de réaménagement de la côte languedocienne, un projet d'aménagement implique la destruction totale des chalets de Gruissan, mais la mobilisation locale fait annuler le projet.

À la fin des années 1970, les chalets sont raccordés au tout-à-l’égout communal, les travaux sont terminés en 1981, le sol a été rehaussé de 60 à 80 centimètres. Les chalets cessent alors d’être submersibles, les pilotis n'auront plus jamais les pieds dans l'eau.

Avec l’aménagement de Gruissan-Port programmé dès 1964 et dont les travaux commencent en 1974, une nouvelle orientation touristique s’opère. D'importants équipements ludiques, de services et de commerces, d’équipements publics se développent à Gruissan-Plage. L’offre de location devient rentable. Les chalets sont équipés : nouvelles pièces en rez-de-chaussée, garages, barbecues et espaces verts.

Synthèse de l'évolution entre 1969 et 1982.

Images issues de la brochure Les 40 ans de la station balnéaire. 1974-2014.

Brochure émise par l'office du tourisme de Gruissan.

 

  •  Gruissan et la mission Racine.

La mission interministérielle d'aménagement touristique du littoral du Languedoc-Roussillon, également connue sous le nom de "Mission Racine" (du nom de son président le conseiller d’État Pierre Racine), est une structure administrative française créée par décret du pour conduire de grands travaux d'infrastructure en vue de développer le littoral de la Méditerranée dans les départements du Gard, de l'Hérault, de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. Cette mission a été lancée à l'initiative de la Délégation à l'aménagement du territoire et à l'action régionale (DATAR). Elle a fonctionné de 1963 à 1983. Elle est notamment à l'origine de la création des stations balnéaires de Port-Camargue, la Grande-Motte, Le Cap d'Agde, Gruissan, Port Leucate, Port Barcarès et Saint Cyprien.

Informations issue de Wikipédia.

Historique de ce projet par revue-belveder.org.

Photos de cette période :
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Années 1970.
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Années 1980.
Gruissan Autrefois
  • PHOTOS non datées :

Merci à vous si vous pouvez m'aider à identifier de quand datent ces photos, afin de les répartir ci-dessus.

Photos provenant entre autre des collections de : Claude O'SUGRUE, Pierre Delmas, Brenac Patrick. Un grand MERCI à eux.

Photos de Paulette Combes.
Photos de Paulette Combes.
Photos de Paulette Combes.
Photos de Paulette Combes.
Photos de Paulette Combes.
Photos de Paulette Combes.
Photos de Paulette Combes.
Photos de Paulette Combes.
Photos de Paulette Combes.
Photos de Paulette Combes.
Photos de Paulette Combes.
Photos de Paulette Combes.
Photos de Paulette Combes.

Photos de Paulette Combes.

Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Gruissan Autrefois
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article