Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Narbonne, Plages audoises. Tourisme. Animations.

Chantier de charpenterie de marine à Mandirac

Dernière mise à jour : Le 27/09/2021.

Ajout  : Reportage : Autres bateaux pouvant être restaurés : La Marie-Thérèse.

Sommaire :

  • Quelques liens sur Le chantier naval de Mandirac.
  • Encours de restauration :
    • Bateau Bœuf l’espérance.
  • Autres bateaux régionaux qui pourraient être restaurés :
    • La Marie-Thérèse :
  • Restauration de la de la Goélette Miguel Caldentey.
Encours de restauration :
  • Bateau Bœuf l’Espérance.

Un bateau bœuf ? "C’étaient les plus grands voiliers de pêche du littoral méditerranéen et ils remorquaient un chalut en couple, comme une paire de bœufs tirant une charrue",

Son histoire :

L'ESPERANCE 1881, LE DERNIER BATEAU BOEUF. par http://loucapiandethau.over-blog.com

L’ESPÉRANCE : BÂTEAU BŒUF par lapasserellepatrimoine.com

Les Articles :

Article de la Dépêche du midi du 29/07/2020.

Article du Midi libre du

 

Différentes étapes de sa restauration :
Reportage de Marie josé Page Facebook Au fil de mes balades
Reportage de Marie josé Page Facebook Au fil de mes balades
25/03/2021
25/03/2021
25/03/2021
25/03/2021
25/03/2021
25/03/2021
25/03/2021
25/03/2021

25/03/2021

Transfert Agde Madirac.

L'Espérance quitte Agde pour Madirac.

Par la ville d'Agde le 01/12/2015.

Renflouage de l'Espérance.

Le bateau Boeuf l'Espérance donne du fil à retordre.

Par Agde Info le 01/10/2010

 

Autres bateaux régionaux qui pourraient être restaurés :
  • La Marie-Thérèse :

Elle mesure trente mètres de long (en comptant le gouvernail) et 5,50 m de large. Elle est née en 1855 à Toulouse. Elle s’est parfois appelée Maria ou Arromanches. Elle a transporté du vin, des sacs de chaux, du ciment, du sable, du maïs,  de la farine. Elle a été transformée en restaurant, en discothèque. Elle a fait naufrage à Sète en 1992. Elle a eu mille vies. Elle est morte et ressuscitée…  

Le plus vieux bateau du Canal du Midi

La Marie-Thérèse n’est pas comme les autres. C’est le plus vieux bateau du canal du Midi et même le plus vieux naviguant sur un canal en Europe, la dernière barque de patron

Sortie de l’eau à la fin des années 1990, elle a connu une première restauration d’envergure à Mandirac (Aude). Rachetée en 2016, elle entamait une énième existence, celle de vitrine de la cave coopérative des vignerons du château de Ventenac-en-Minervois. Amarrée devant le château. Depuis le temps a passé et son état est à nouveau catastrophique une nouvelle restauration est actuellement envisagée. L'association qui a en main cette restauration est Aventure Pluriel.

Lien vers leur site internet.

Historique :

Pauvre Marie-Thérèse......dans quel état ils t'ont laissée.

Reportage de Michele Moulin en date du 24/09/2021. (Merci Michele)

Malheureusement le canal n'est plus calibré pour la Marie Thérèse,

Le voyage vers Castelnaudary n'a donc pu se faire par voie navigable.

Retour donc à Ventenac.

Article de la voix du midi en date du 29/04/2021.

La Marie Thérèse quitte Ventenac-en-Minervois pour Castelnaudary.

L'Indépendant du 3/04/2021.

la Marie-Thérèse a pris « le voile »

La semaine du Minervois le 24/11/2020.

Sa seconde vie après sa première restauration.

Page Facebook : La barque La Marie-Thérèse à Ventenac en Minervois.

La vie de La Marie-Thérèse… loin d’un long fleuve tranquille!

Par semaineduminervois.comle 30/11/2020.

La barque de patron Marie-Thérèse.

Par chasse-maree.com le 22/07/2019.

 

Restauration de la Goélette Miguel Caldentey
Suite de la restauration la goélette Miguel Caldentey au 18/12/2020.

Parmi les travaux actuellement réalisés : la construction et la mise en place du roof arrière du navire. D’une taille d’environ 5m2, il a été realisé par l’Atelier des barques (Département des Pyrénées-Orientales) et financé, entre autres, par le Parc naturel marin.

Le Parc finance également, via son appel à projet (2019 et 2020) : le capot de descente de cale avant, la sculpture du tableau arrière et le plancher intérieur du navire.
👉 Pour en savoir plus sur le Miguel Caldentey et recevoir sa lettre d’information, écrivez à l'association Pailebot Miguel Caldentey : sivu@port-vendres.com ou consultez la page facebook dédiée :
Chantier de charpenterie de marine à Mandirac
Chantier de charpenterie de marine à Mandirac
Chantier de charpenterie de marine à Mandirac

JUIN 2020 :  Goélette Miguel Caldentey à Port Vendre.

Article de France 3 Occitanie.

SAMEDI 30 MAI 2020 : Départ de la Goélette ce matin de la Capitainerie de Gruissan vers Port Vendres
Albums Photos :
Vidéos :

 

MARDI 17 MARS 2020 : Mise à l'eau de la Goélette Miguel Caldentey à Gruissan .

Synthèse de ce transport entre le chantier du Madirac et Gruissan.

L'Indépendant histoire de la goélette Miguel Caldentey le 19/04/2020.

Reportage de Pierre Legeard. Merci Pierre.

 Album 1Album 2Les dernier mètre par la route, La mise à l'eau. Ça se sabre.

 

LUNDI 16 MARS 2020 : La Goélette Miguel Caldentey quitte le chantier du Mandirac .

Reportage de Pierre Legeard. Merci Pierre.

Album 1, Album 2 , Vidéo 1, 3 Vidéos ,

 

SAMEDI 14 MARS 2020 : Dernières retouches avant le départ.

Reportage de Pierre Legeard. Merci Pierre.

 

 

 

Le 06/03/2020.

Ajout reportage : Article du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée en date du 06/03/2020.

Chantier de charpenterie de marine à Mandirac. Narbonne.

Le site se trouve sur le canal de la Robine (ancien bras de l'Aude) et branche latérale au canal du Midi qui lui est rattaché administrativement. Il permet de faire la connexion entre l'Aude et la mer Méditerranée en passant par Narbonne. C'est également le lieu du chantier de restauration de la goélette majorquine, le Miguel Caldentey, et d'amarrage de la dernière barque de patron du canal du Midi, la Marie Thérèse.

Access: Accès depuis Narbonne par l'ancienne route de Gruissan.

  • Article du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée en date du 06/03/2020.

Le départ de la goélette Miguel Caldentey de Narbonne : une opération de convoyage spectaculaire et unique en France !
Cela fait 12 ans que la goélette Miguel Caldentey est en restauration à l'écluse de Mandirac, à Narbonne, sur le chantier de charpenterie de marine du Parc naturel. Le mardi 17 mars, elle quittera Narbonne pour se diriger vers Gruissan dans un premier temps, puis retrouver son propriétaire le SIVU Miguel Caldentey composé des communes de Port-Vendres et d'Argelès-sur-Mer.

Deux grutages, une remontée du Canal de la Robine sur barges gonflables flottantes, 5 tonnes de billes de plomb, un remorquage en pleine mer... Voilà un aperçu du programme qui attend la goélette Miguel Caldentey à partir de mi-mars jusqu'à la fin du mois d'avril 2020 pour rejoindre Port-Vendres, son futur port d'attache. A la fin du mois d'avril, le navire rejoindra Port-Vendres pour entamer sa dernière phase de travaux – gréement, motorisation, aménagement intérieur –  confiée là aussi en très grande partie à une structure d'insertion. Le chantier, à quai, sera régulièrement ouvert aux visiteurs qui pourront assister en direct à la renaissance de la goélette mais également s'imprégner de son histoire et de son projet d'exploitation.

Une restauration exceptionnelle
Depuis 2008, la goélette Miguel Caldentey est en restauration à Mandirac au bord du Canal de la Robine au sein du chantier d'insertion de charpenterie de marine traditionnelle porté par le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée et financé par l'Union Européenne, la DIRECCTE, la DRAC Occitanie, le Conseil Départemental de l'Aude et la Communauté d'Agglomération du Grand Narbonne. Depuis des années, le charpentier Yann Pajot et son équipe, travaillent d'arrache-pied pour préparer le navire à son grand départ. Depuis des mois, le travail s'accélère. Le calfatage et l'enduit de la coque sont terminés tout comme la peinture des œuvres vives. Les tubes de sorties de lignes d'arbres et une grande partie des fargues sur le pavois sont mis en place. Les bénévoles de l'association de soutien ont, quant à eux, réalisé la barre franche. Même les élèves du lycée des Métiers d'Art Georges Guynemer d'Uzès se mobilisent pour rendre dans les temps les lettres du nom et du port d'immatriculation sculptées qui seront apposées sur le tableau arrière. Bien-sûr, il s'agit aussi de réaliser tous les aménagements de sécurité !

Mise à l'eau de la goélette : une opération délicate en plusieurs étapes
C'est une opération spectaculaire qui s'organise pour déplacer ce navire de plus de trente mètres de long et lourd de plus de 55 tonnes. Sauf conditions météorologiques trop mauvaises, le départ du chantier est donc donné à partir du mardi 17 mars. La goélette sera alors grutée une première fois afin d'être déposée délicatement sur deux boudins flottants lui permettant de remonter le Canal de la Robine qui n'est pas assez profond de tirant d'eau. Un deuxième grutage lui fera traverser le canal et rejoindre un convoi exceptionnel par camion prêt à l'acheminer par la route au port de Gruissan. La goélette prendra son premier bain de mer, qui durera un petit mois afin de faire gonfler le bois et de réaliser les derniers travaux nécessaires à sa stabilité. Puis, dernière étape de ce premier grand voyage, le Miguel Caldentey sera tracté dans le cadre d'un partenariat par un chalutier de Port-Vendres et surveillé de près par un bateau de la SNSM.

La goélette Miguel Caldentey participera à son premier rassemblement de grands voiliers les 1er , 2 et 3 mai lors « d'Escale à Port-Vendres » aux côtés de quatre autres navires patrimoniaux.

Cette aventure se construit jour après jour au sein d'une dynamique collective regroupant de nombreux partenaires techniques et financiers. Ce programme ne pourrait être mené à son terme sans l'engagement de la DRAC Occitanie, de la Région Occitanie, du Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales, du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée, des villes de Port-Vendres et d'Argelès-sur-Mer.

Contacts

Alice Roy - Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée
06 72 84 54 70 // a.roy@pnrnm.fr

Marie Weill - SIVU Miguel Caldentey
8 rue Jules Pams - 66660 Port-Vendres
04.68.82.60.94 // 06 08 30 50 47
sivu@port-vendres.com

Photos personnelles :
11 Septembre 2017

11 Septembre 2017

Chantier de charpenterie de marine à Mandirac
Chantier de charpenterie de marine à Mandirac
Chantier de charpenterie de marine à Mandirac
Chantier de charpenterie de marine à Mandirac
Chantier de charpenterie de marine à Mandirac
Chantier de charpenterie de marine à Mandirac
Chantier de charpenterie de marine à Mandirac
Chantier de charpenterie de marine à Mandirac
Chantier de charpenterie de marine à Mandirac
Chantier de charpenterie de marine à Mandirac
Chantier de charpenterie de marine à Mandirac
Chantier de charpenterie de marine à Mandirac
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article